Contrôler les abonnés indésirables sur les réseaux sociaux

Mis à jour : 27 juil. 2020


Que serait un été au Québec sans moustiques?


On le sait bien, en juin et en juillet, on se fait envahir par les moustiques!

Mais saviez-vous que ces petits indésirables se trouvent aussi dans vos fils d’actualité sur les réseaux sociaux? On les appelle les «trolls»!


Eh oui! Ces fameuses «mouches» qui ne veulent plus décoller…

Mais comment faire pour s’en débarrasser?



Tout d’abord, il est important de faire la distinction entre les clients insatisfaits et les «trolls».


Comment reconnaître un client insatisfait?

Le client exprimera son mécontentement envers l’entreprise, le service, le produit, etc., et profitera probablement de la tribune pour réclamer ou revendiquer quelque chose, et ce, à la vue de tous. Mais une fois que la demande a été prise en main et que le problème a été entendu et/ou résolu, il y a de fortes chances que le client soit satisfait. Il appréciera votre écoute et vos actions. Certes, il n’oubliera pas ce petit incident, mais si les interactions sont bien gérées, sa frustration pourra se transformer en fidélité.


Résultat? Dossier clos!


Comment reconnaître un «troll»?

En général, la personne veut simplement susciter la colère. Et contrairement aux


clients insatisfaits, les «trolls» ne s’arrêtent que s’ils y sont contraints ou blasés.


Voici comment vous pouvez les identifier.


Les méticuleux

Ils portent une grande attention aux détails et attendent que vous fassiez la moindre erreur pour vous le faire savoir.

Exemple: une faute d'orthographe.

<